JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Uncategorized

Mangez le Gombo pour Réguler le Diabète et l’Asthme et Réduire le Cholestérol Recette

Originaire d’Afrique, le gombo est un légume aux nombreuses vertus pour la santé. Véritable concentré en vitamines, minéraux et nutriments, le gombo fait des miracles. En voici quelques-uns.

Le gombo, encore appelé okra, est un légume à la texture collante, utilisé traditionnellement en Afrique, comme liant dans les soupes. Il devient un légume qui se fait encore rare sur nos étalages, même les plus exotiques. Mais c’est surtout un aliment aux vertus nutritionnelles exceptionnelles.

1 – IL PRÉSERVE LA SANTÉ DES YEUX

Le gombo contient des vitamines C et E ainsi que de la lutéine et de la zéaxanthine, qui ont une action protectrice sur la vision. En effet, ces différents éléments permettent de retarder la perte de la vision. En outre ils  réduisent le risque d’apparition de pathologies oculaires telles que la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) .

Conseil : L’œil est un organe fragile, la majeure partie du temps exposé à la lumière donc plus sensible que les autres au vieillissement. Donc en plus de consommer du gombo régulièrement, pensez à protéger vos yeux en portant des lunettes de soleil !

2 – C’EST UN REMÈDE QUI PRÉVIENT LE CANCER

Les antioxydants présents dans le gombo comme la quercétine permettent de neutraliser les radicaux libres. De même sa richesse en fibres permet de prévenir le cancer du côlon et du rectum en facilitant le transit intestinal et libérant le corps des toxines.

3 – LE GOMBO POUR RÉDUIRE L’ASTHME

Le gombo (cousin du corossol) fait partie des légumes les plus riches en vitamine C. Or, selon une étude publiée en 2000 par la revue médicale américaine Thorax, la vitamine C est très efficace pour lutter contre les symptômes asthmatiformes, en particulier chez les enfants. Les chercheurs ont même obtenu des résultats sur de jeunes patients asthmatiques qui ne consommaient des fruits et légumes riches en vitamine C qu’une à deux fois par semaine.

4 – LE GOMBO AIDE À GÉRER LE DIABÈTE

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux glycémique du sang élevé. C’est une maladie qui nécessite un régime alimentaire relativement strict. Dans cette étude parue dans la revue scientifique Natural product communications, les chercheurs auraient déterminé que les graines de gombo inhiberaient une certaine molécule : L’alpha-glucosidase. Celle-ci participerait à l’absorption de sucres. En inhibant l’alpha-glucosidase, les graines de gombo aideraient les personnes atteintes de diabète à mieux gérer leur maladie.

5 – IL AIDE À RÉDUIRE LE TAUX DE MAUVAIS CHOLESTÉROL

Les fibres solubles contenues dans le gombo ont également un rôle dans la régulation du cholestérol car elles capturent les lipoprotéines LDL (ou mauvais cholestérol) pour permettre leur élimination dans les selles.

Il en résulte ainsi un effet protecteur contre l’apparition des maladies cardiovasculaires.
Conseil :

Pour réguler efficacement votre mauvais cholestérol, buvez de l’eau de gombo le matin à jeun.

6 – IL LUTTE CONTRE LA FATIGUE

Les graines du gombo contiennent des antioxydants et des polyphénols qui favorisent le stockage du glycogène dans le foie et augmentent donc l’énergie des cellules.

7 – IL PRÉVIENT LES MALADIES RÉNALES

Des chercheurs chinois ont remarqué que le gombo a des effets bénéfiques pour traiter la néphropathie diabétique. Cette maladie à un stade évolué peut mener à une insuffisance rénale.
Ainsi, les personnes consommant du gombo diminuent le risque de développer une maladie des reins  .

Conseil : Buvez souvent de l’eau de gombo pour garder des reins en bonne santé. Cependant, en raison de la présence d’une faible quantité d’oxalate dans le gombo, il est déconseillé d’en consommer en cas d’antécédents de calculs rénaux (qui sont dus à la formation de cristaux d’oxalate de calcium) ou de polykystose rénale. En cas de doute, parlez-en avec votre médecin traitant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button